MENU

icon simulateur
Etablissement de Crédit Spécialisé dans le Financement de l'Habitat.
 

Notre Activité

Depuis sa création en 1977 jusqu’en 2012, le Crédit Foncier du Cameroun a octroyé des prêts pour un montant total de plus de 261 milliards de FCFA ayant servi à l’aménagement de plus de 15 000 lots et la construction d’environ 68 000 logements.

Ces financements ont permis la création et/ou le développement :

  • De nouveaux quartiers dans la capitale administrative et dans la capitale économique :
    • Yaoundé : Biyem-Assi, Mendong, Nsimeyong, Nkomo Okoui, Cité verte, Olembé 1, Odza
    • Douala : Cité des Palmiers, Bonamoussadi, Makepe, Kotto, Mbanga – Japoma.
  • Des lotissements aménagés où chaque acquéreur peut construire son logement individuel :
    • Yaoundé : Odza, Nyom II, Messamendongo, Nsimeyong, Biyem-Assi;
    • Douala : Bonamoussadi, Makepe, Kotto, Mbanga – Japoma, Ndogpassi ;
    • Kribi : Bwambe Beach.
  • Des équipements communaux générateurs de revenus :
    • Des gares routières à Bertoua et Foumban ;
    • Des marchés à Banganté, Meyomessala, Mbanga, Mbouda et Edéa ;
    • Une Auberge à Bélabo.
  • Des ensembles immobiliers dans certains chefs lieux de Région : Garoua, Maroua, Ebolowa.

Productions Globale des prêts

De 2011 à 2014, le Crédit Foncier du Cameroun a financé le secteur de l'habitat camerounais à hauteur de 133 milliards de FCFA.

AnnéeMontantPourcentage %Taux de croissance %
2011 27634000000 41,62%  
2012 14166000000 21,33% 0
2013 10644000000 16,03% 0
2014 13956000000 21,02% 31

 

Présentation graphique de la production des prêts 2011 - 2014

Ces financements ont permis la réalisation de 13 000 logements et de 13 000 parcelles de terrain viabilisées. Le secteur des prêts aux particuliers a mobilisé 58 % de ces sommes soit un total de 66 milliards de FCFA. Les financements en direction des personnes morales sous forme de prêts construction consentis à la Société Immobilière du Cameroun et de prêts pour l'aménagement de terrains accordés à la Mission d'Aménagement des Terrains Urbains et Ruraux.ont absorbé 47 milliards de FCFA soit 42 % des interventions. Une grande partie de ces financements a permis la création de véritables villes nouvelles à Douala Nord et à Yaoundé Sud-Ouest. C'est ainsi que se sont développés les quartiers de Biyem Assi, Mendong et Nsimeyong à Yaoundé et les quartiers de la Cité des Palmiers, Bonamoussadi, Maképé et Kotto à Douala..